Intrigue (FR)

Acte 1: Kermesse à Jalhay, été, Août 1870
Un petit orchestre joue du matin jusque tard dans la nuit.
Marie Solheid, 24 ans, observe cette agitation exubérante.
Ici, l’un ou l’autre trouve le grand amour, ou tout au moins un futur mari. Marie n’a aucune prétention et aucun intérêt pour la danse, quand, tout à coup, un homme, François Reiff, entre dans la salle et l’invite à danser.
C’est le coup de foudre.
Sous le rugissement d’un orage, Marie accepte la demande en mariage de François. Le grondement de tonnerre du temps se transforme en hurlement.

Acte 2: Café Mixhe à Jalhay, 21 Janvier 1871- une journée d’hiver ensoleillée et glaciale
Marie et François se sont donnés rendez-vous dans la matinée au café Mixhe. Ils veulent marcher jusqu’à Xhoffraix pour aller chercher les documents de mariage de Marie.
Lambert, le frère de Marie, travaille comme serveur au café. François est retardé. Lambert tente de dissuader Marie de l’idée d’entreprendre cette randonnée à travers les Fagnes, sous la neige.
Lorsque François apparaît, aucun des deux ne veut changer d’avis. Aveuglés par l’amour, ils ne veulent plus attendre un seul moment.
Lambert les invite à la prudence et à emporter des provisions. Ils ne l’écoutent pas et se mettent en chemin.
Lorsqu’ils se quittent, Lambert remarque un froid étrange. Il est évident pour lui qu’une autre puissance dicte ses lois à présent.

Acte 3: Le chemin
Il neige sur les Fagnes.
La gardienne de la neige et de la glace se délecte du froid et attend impatiemment l’arrivée des amoureux.
Marie et François atteignent l’entrée des Fagnes. Ils sont émerveillés de la beauté du marais blanc.
D’humeur joyeuse, ils pénètrent le vierge manteau neigeux et se défoulent dans la neige. Un danger mortel attend cependant sous la glace.

Pause

Acte 4: La tempête
Grande et imposante, la déesse du temps paraît au-dessus des Fagnes.
Elle fait rage et fait valser les flocons qui se condensent dans une tempête de neige glacée.
Le marais devient menaçant pour ceux qui s’y égarent à cette saison-là.
Le paysage a perdu sa douceur et s’est transformé en un piège mortel.
Le couple doute de son plan. Mais il est trop tard pour faire marche arrière.
Aveuglés et pris par la peur, ils s’enfoncent dans la neige, jusqu’à ce que le temps les sépare.
Dans toute sa fierté, la Déesse du temps apparait devant François. Elle a de grands projets pour lui. Si seulement François s’en rendait compte ! Il prend une décision croyant qu’il peut sauver sa bien-aimée.
Mais le temps ne connaît pas de pitié, ni pour Marie, qui se bat désespérément pour leur amour, ni pour François.

Glaciale est sa revanche, et cruellement, elle exige leur sacrifice.

Acte 5: 2 mois plus tard, à l’aube du printemps
La neige a fondu.
L’air est doux et les premières fleurs du printemps couvrent le marais.
Lambert, que la perte de sa sœur a rendu fou, erre à travers les Fagnes et appelle Marie par son prénom.
Une figure discrète lui offre quelque consolation, mais Lambert reconnaît la froideur de l’assassin sur son visage. Il décide d’installer une croix pour Marie et François, signe et mémorial pour tous ceux qui sous-estiment le temps dans cette région.

Le sort amer de François et Marie et leur union dans ce lieu attirent aujourd’hui encore beaucoup de personnes au lieu-dit “La Croix des fiancés”.